Date: 26.03.2017  Heure: 07:20 GMT


Ajouté le : 13.05.2015 17:04

Omar Sy «Nous irons en année blanche si le Ministère ignore nos revendications»

Omar Farough Sy

Omar Farough Sy

ALAKHBAR (Nouakchott) - "Les étudiants de l’Université de Nouakchott pourraient aller en année blanche si le Ministère de l’Enseignement supérieur continue d’ignorer leurs revendications", a menacé Omar Farough Sy membre de la Coordination de la coalition des syndicats estudiantins qui manifestaient ce mercredi devant le même Ministère.

Les étudiants réclament une révision des critères d’octroi de bourses qui excluent, selon eux, une importante majorité de leurs camarades. (Interview)

Alakhbar: Qu’est ce qui explique votre sit-in aujourd’hui ?


Nous sommes contre les nouveaux critères d’octroi de bourses qui excluent une importante majorité d’étudiants. Imaginez 3000 étudiants à l’intérieur comme à  l’extérieur du pays sont privés de bourse !  Et il n’y a que deux étudiants boursiers en Master1 en lettres modernes.

 

Alakhbar: Qu’est ce qui vous gène dans ces critères ?


Ces sont des critères qui privent la bourse aux étudiants âgés de plus 25 ans, aux  étudiants qui après la licence sont restés deux ans avant de s’inscrire au Master et aux étudiants qui ont eu la malchance de reprendre une année en licence. Ce n’est pas juste !

 

Alakhbar: Avez-vous soumis vos revendications aux autorités concernés?


Nous avons soumis nos revendications au recteur de l’université et sa réponse était qu’il n’était pas l’autorité compétente. Nous  avons tenté d’entrer en contacte avec le  Ministre de l’Enseignement supérieur. À deux reprises ce denier a refusé de nous recevoir. Ce matin encore nous étions mobilisés devant sa porte, mais en vain. Personne du Ministère n’est venu nous parler.

 

Alakhbar: Que comptez-vous faire  si le Ministère ne réagit pas?


Déjà nous avons tenu une conférence de presse pour mobiliser les journalistes sur la question. Nous nous organisons au sein de la coalition pour voir quelle mesure à entreprendre. Nous allons en tout cas continuer à mener le combat  demanière pacifique. Mais d’ici lundi si le Ministère continue à ignorer nos revendications nous passerons à la vitesse supérieure. Et cela comprendra d’enlacer une grève voire même d’entamer une année blanche.  

 

 




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires