Banner

Date: 27.06.2022  Heure: 00:08 GMT


Ajouté le : 08.10.2016 12:46

Mauritanie: nouvel appel à un 3e mandat pour le président

ALAKHBAR (Nouakchott)- L’ex fonctionnaire de l’Etat, Taleb Ould Cheikh Mamine, a appelé à un 3e mandat en faveur du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Ould Cheikh Mamine intervenait, ce lundi, lors d’un atelier sur des reformes constitutionnelle au dialogue national inclusif.

 

A lire aussi: Mauritanie: le dialogue"vise à tripatouiller" la Constitution (RFD)


Sa déclaration a fait un tollé dans la salle et provoqué la suspension des débats durant une heure de temps et demi.

 

Critiqué par les partis d’opposition sur place, Taleb Ould Cheikh Mamine a poursuivi son intervention. Il a demandé la rehausse de l’âge limite du candidat à l’élection présidentielle à 80 ans contre l’acceptation d’un troisième mandat pour le président Ould Abdel Aziz. Cet âge est actuelement fixé à 75 ans par la Constitution.

 

Arrivé au pouvoir à l'issue du coup d'État du 6 août 2008, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu puis réélu en 2009 et 2014. Il devra quitter le pouvoir à la fin de ce deuxième et dernier mandat, conformément à la Constitution.

 

A lire aussi:

Mauritanie: Un 3e mandat réclamé pour le président, dans les coulisses du dialogue national

Mauritanie: le dialogue"vise à tripatouiller" la Constitution (RFD)

Mauritanie: La constitution "ne doit pas être modifiée en fin de mandat" (Constitutionaliste)
Mauritanie: un nouveau dialogue politique, boycotté par l’opposition



chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires