Banner

Date: 20.10.2021  Heure: 20:58 GMT


Ajouté le : 21.10.2016 11:00

Mauritanie: « clos » le débat de 3e mandat (Président)

Afficher l'image d'origineALAKHBAR (Nouakchott) - Le président Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré « définitivement clos » le débat de troisième mandat.

 

Le chef de l’Etat mauritanien présidait, jeudi, la cérémonie de clôture du dialogue national. Il s’est dit « convaincu » que la Constitution « ne doit pas être modifiée » en ce qui concerne notamment ses articles 26 et 28 qui indiquent que le président de la République est élu pour 5 ans renouvelables une seule fois.

 

Mohamed Ould Abdel Aziz a précisé que s’il le désirait, il n’aurait « pas peur ni honte » de demander la modification des articles 26 et 28.

 

Dans le même cotexte, le président mauritanien a rappelé avoir suspendu la Constitution lors de précédents coups d’Etat. Il  a en revanche estimé que cette fois la modification de la Constitution ne « sera pas dans l’intérêt de la Mauritanie».

 

Lire: Mauritanie : L’idée d’un 3e mandat "existe dans l'esprit des opposants" (Président)

 

Le débat sur le troisième mandat a été soulevé par le camp présidentiel. Plusieurs ministres du gouvernement et des personnalités du parti au pouvoir, UPR, ont réclamé un troisième mandat en faveur de Mohamed Ould Aziz devant le Parlement et lors de ce dialogue national.

 

Arrivé au pouvoir à l'issue du coup d'État du 6 août 2008, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu puis réélu à la tête de l'Etat en 2009 et 2014. Il devra quitter le pouvoir à la fin de ce deuxième et dernier mandat, conformément à la Constitution.

 

Lire:

Mauritanie: l’opposition demande la "sanction" des ministres qui réclament un 3e mandat pour le président
Mauritanie: Un 3e mandat réclamé pour le président, dans les coulisses du dialogue national
Mauritanie: nouvel appel à un 3e mandat pour le président

 

 

 




BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires