Date: 23.11.2017  Heure: 16:49 GMT


Ajouté le : 20.03.2017 11:52

Un ancien ministre appelle à éviter des représailles contre les sénateurs

ALAKHBAR (Nouakchott) – L’ancien ministre mauritanien Isselmou Ould Sidi Moustaph appelle à éviter des représailles  contre les sénateurs qui ont rejeté vendredi le projet de modification de la Constitution.

 

Selon Ould Sidi Moustaph, "les sénateurs représentent 33 moughatas" et forment une institution républicaine dont le président peut remplacer le président de la République dans ses fonctions".

 

Isselmou Ould Sidi Moustaph estime aussi que le Sénat est l’institution républicaine qui ressemble le plus aux institutions islamiques.

 




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires