Date: 21.07.2017  Heure: 08:36 GMT


Ajouté le : 20.03.2017 14:52

Mauritanie : l’opposition met en garde contre la modification forcée de la Constitution

ALAKHBAR (Nouakchott) – Moussa FAll, le vice-président en exercice du FNDU, le plus grand rassemblement des partis d'opposition mauritaniens, a mis en garde le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz contre une tentative d’utiliser la force pour imposer les modifications Constitutionnelles lesquelles ont été rejetées par le Sénat.

 

"Le FNDU ne sera pas le seul à faire face à une telle décision il y aura aussi l’ensemble de la population mauritanienne. L’usage de force ne marchera avec le peuple mauritanien", a déclaré Moussa Fall lors d'une conférence de presse ce lundi à Nouakchott.

 

Le vice-président du FNDU a appelé le gouvernement mauritanien au respect de la décision du Sénat qui, selon lui, a rejeté de "manière démocratique" le projet de modification de la Constitution.

 

Et selon Moussa fall ce "choix démocratique" devra permettre au pouvoir de mener de "larges concertations avec l’opposition et avec les autres acteurs politiques" du pays.




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires