Date: 25.04.2017  Heure: 16:29 GMT


Ajouté le : 30.03.2017 17:29

Triptyque : Bombe de Riad, Sénateurs, Palmiers et carottes de l’Adrar

J’exprime dans cet article 3 opinions relevant de mes convictions personnelles.

 

1-Bombes M72 : Qui peut et qui a intérêt à jeter dans la poubelle de Riad (quartier le plus pauvre de Nouakchott )  2 bombes d’une valeur de plus de 10.000.000 UM dans ces circonstances politiques confuses ?

 

Cet incident est sûrement prémédité par ceux qui ont des relations avec Israël et leurs alliés internationaux et nationaux.

 

Je souhaite que l’enquête judiciaire engagée puisse rapidement élucider cette énigme qui pressent un acte criminel avec la complicité de puissances extérieures qui ont intérêt à déstabiliser le pays. 

 

Z- Les 33 sénateurs considérés par certains en héros à médailler ont, à mon avis, simplement tourné dans l’obscurité leurs vestes pour conserver leurs avantages étroits en votant contre la doléance populaire de création de conseils régionaux que je réclame depuis (42 ans) Octobre 1975 (Ref mon mémoire de l’ENA écrit et corrigé avec une  mention d’excellence par Mr Arnaud   D.E. de l’ENA , assistant technique français de Tourkya Daddah) mais aussi contre les intérêts des conseillers  municipaux(réf mes articles en Arabe http://www.aqlame.com/article28431.html  et Français http://adrar-info.net/?p=39747t )

 

qui les avaient élus .

 

J’invite l’Etat et nos populations à être plus prudent vis-à-vis de ces puissances et plus vigilant en matière de sécurité et d’éveil politique  pour  barrer la route aux agents nationaux qui cherchent à tout prix à déstabiliser le pays.

 

3-Palmiers et Carottes : Je ne saurai être diverti totalement par ces 2 questions de fonds en mettant sous silence mes 2 alertes sur cette problématique, lancés au Gouvernement la semaine dernière.

 

Si l’Etat contribue d’urgence au sauvetage de nos palmiers d’Atar et 2000 tonnes de légumes de Maaden El ervane dans les formes que j’ai proposées, je gage que cette Oasis pourra produire non plus 2000 tonnes mais 20.000 tonnes en 2018.

 

 

Je persiste à déclarer que la solution de cette triptyque, malgré leur gravité et importance est plus simple que l’achat d’un pain dans la boutique du quartier, si l’Etat accepte de ne pas se divertir dans les labyrinthes créés de l’extérieur et de nous écouter pour apporter des solutions locales.




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires