Date: 22.06.2017  Heure: 23:51 GMT


Ajouté le : 14.06.2017 10:22

Mauritanie : l’Etat "couvre" une société chinoise qui "détruit" la pêche

ALAKHBAR (Nouakchott)- Le parti d’opposition mauritanien RFD a accusé le régime en place de couvrir la société chinoise de pêche Poly Hondong Pelagic Fishe qui "spolie et détruit" les ressources halieutiques du pays.

 

Pendant ce temps, des navires turcs et chinois spécialisés dans la pêche côtière "mènent une concurrence déloyale" aux pêcheurs traditionnels. Et "malgré les plaintes et protestations des populations à Tweilit, M’heijerrat et à Nouamgar aucun navire n’a été arraisonné". "Aucun pêcheur n’a été dédommagé".

 

Le RFD estime d’ailleurs que les populations de Nouadhibou (Nord) sont exposées à la toxicité et aux odeurs nauséabondes des fabriques de farine de poisson qui -  pour la plupart - appartiennent à l’entourage immédiat du Général.

 

Et pour le parti d’Ahmed Ould Daddah, les autorités mauritaniennes ont "manqué à leur promesse" de régler les insuffisances dans la chaîne de froid de la filière pêche artisanale. L’usine qui devait être construite en association avec un homme d’Affaires "n’a toujours pas vu le jour".

 




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires