Date: 21.07.2017  Heure: 08:34 GMT


Ajouté le : 10.07.2017 09:25

Mauritanie : la registration biométrique vise á rendre les Noirs "apatrides" (IRA)

ALAKHBAR (Nouakchott) - Le président de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste Biram Dah Abeid a dénoncé mardi à New York des mesures "discriminatoires" adoptées par le gouvernement mauritanien à savoir "la registration biométrique discriminatoire visant á rendre les Noirs Mauritaniens apatrides dans leur propre pays".

 

Selon un communiqué reçu à Alakhbar, Biram Dah Abeid était reçu par Révérend Jackson, Fondeur & Président, Rainbow Push Coalition (RPC), au siège central de l’organisation.  Il a saisi l’occasion pour "présenter -- le tableau sombre des violations des droits de l' homme en Mauritanie, notamment l' esclavage, les déportations, les exécutions extrajudiciaires, l' expropriation des terres, la registration biométrique discriminatoire...etc".

 

LireMauritanie : arrestation violente de 3 protestataires contre la modification de la Constitution

 

De son côté, Rev. a félicité  Biram pour son courage á s’attaquer á un problème aussi grave que l' esclavage qu' il a eu á combattre avec détermination, et il l' a assuré de son soutien. Il en a profité pour partager son expérience de la lutte avec lui.

 

Le président de IRA- Mauritanie a aussi rencontré Jonathan Jackson  (fils du Révérend) ainsi que le staff de l' organisation.

 

Aussi, Biram a rendu visite á United Africain Organisations (UAO), une organisation avec une vision Panafricaine dont la mission est de défendre les droits des immigrants.

 

Selon IRA, "malgré des pressions de plus en plus fortes exercées sur les défenseurs des droits de l’homme et des obstacles insensés que le gouvernement plante sur le chemin de la liberté, la marche vers une Mauritanie juste est instoppable". 

 




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires