Date: 15.12.2017  Heure: 04:25 GMT


Ajouté le : 05.08.2017 11:51

Mauritanie : « L’UE n’est pas le baromètre de la vérité » (Président)

ALAKHBAR (Nouakchott) – En réaction à l’absence d’observateurs de l’Union Européenne au référendum constitutionnel de ce samedi, le président mauritanien a déclaré que l’UE n’est pas « le baromètre de la vérité ».

 

Mohamed Ould Abdel Aziz a été interpelé par Alakhbar a sa sortie de l’urne. « Pour nous, l’Union Européenne n’est pas le baromètre de la vérité.  Seuls les gens qui ont l’esprit encore colonisé qui posent à ce genre de problème », a dit le chef de l’Etat mauritanien.

 

Quelques 1.389.092 d'électeurs mauritaniens sont appelés ce samedi au référendum constitutionnel boycotté par la majorité des partis de l’opposition. A ce propos Mohamed Ould Abdel Aziz a ajouté : « En fait l’opposition n’a pas boycotté. C’est une infime partie de l’opposition. Je dis bien, une infime partie de l’opposition en déliquescence qui n’existe que sur le papier et sur les réseaux sociaux qui a boycotté »

 

Le référendum constitutionnel se déroule également sans la présence d'observateurs nationaux ou internationaux.

 

Le référendum propose la révision de certaines dispositions de la Constitution du 20 juillet 1991 dont la suppression du Sénat et le transfère de ses attributions à l’Assemblée nationale et la création de Conseils régionaux élus pour la promotion du développement local.

 

Le texte référendaire propose aussi la fusion du Haut Conseil islamique, du Médiateur de la République et du Haut Conseil de la Fatwa et des Recours gracieux en une seule institution qui sera appelée : « Haut Conseil de la Fatwa et des recours gracieux ».




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires