Date: 24.10.2017  Heure: 02:11 GMT


Ajouté le : 09.08.2017 18:10

Mauritanie - Référendum: "Le message clair" des populations noires

ALAKHBAR (Nouakchott) – Le référendum constitutionnel en Mauritanie a été marqué par le faible niveau de participation et le taux élevé du Non dans les zones de concentration des Noirs mauritaniens à Nouakchott et dans le Sud du pays.

 

LireMauritanie : l’Etat aurait délibérément délaissé la Vallée

 

Il s'agit, selon l'hebdomadaire Alakhbar Info, d'un "message clair au Gouvernement" de la part des populations noires dont beaucoup s'estiment "marginalisés" sous un régime "dominé" par les Maures de teint clair.  

 

Lire: Mauritanie: Les Négro-africains et les Haratines sont exclus dans ce pays (Les FLAM)

 

Le journal donne l’exemple de Sebkha, la seule moughata (département) du pays où le Non l’a remporté avec le plus bas taux de participation dans toute la Mauritanie.

 

A Sebkha, sur 23.918 inscrits 7062 ont voté, soit un taux de participation de 29.5%. Le Non a obtenu 2.570 voix, soit 46.05% et le Oui 2.476 voix, soit 44.36%.

 

LireDia Alassane: "On refuse l’identité mauritanienne aux Noirs de Mauritanie"

 

A Boghé dans la wilaya du Brakna, le taux de participation a été de 30.61%, le plus faible après celui de la capitale Nouakchott. 20% des électeurs ont voté Non.

 

A Mbagne (Brakna), 26% des électeurs ont voté Non avec un taux de participation de 48%.

 

Dans la même wilaya du Brakna,16% des population de la  moughata de Bababé ont voté Non avec un taux de participation de 50%.

 

A Rosso, la capitale de la wilaya du Trarza, 20% des électeurs ont voté Non avec un aux de participation de 50%.

 

A Kaédi dans la wilya du Gorgol, 16% des électeurs ont voté Non avec un taux de participation de 51%.

 

Lire aussi:

Mauritanie : hommage aux martyrs de l’Armée : le Président omet les Noirs 
Le président mauritanien « se durcit dans ses positions d’élimination des négro-africains» (Samba Thiam)
Mauritanie:"Un Noir n’a pas les mêmes droits qu'un Maure" (Biram O.Abeid)



Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires