Date: 23.11.2017  Heure: 16:40 GMT


Ajouté le : 03.11.2017 17:32

Mauritanie : arrestation de manifestants contre le blogueur, condamné à mort pour blasphème

ALAKHBAR (Nouakchott) – La police mauritanienne a empêché ce vendredi à Nouakchott la tenue d’une marche pour réclamer l’exécution du blogueur Mohamed Ould Mkheitir, condamné à mort pour blasphème. Au moins quatre manifestants ont été arrêtés.

 

La police a également bouclé la Place Ibn Abass qui devait servir de lieu de convergence aux manifestants.

 

Avant leur dispersion, les manifestants ont eu le temps de brandir des slogans appelant à la mort du blogueur, a constaté un journaliste d'Alakhbar.

 

Les autorités mauritaniennes avaient rejeté la demande d’autorisation de cette marche, introduite par le "Forum de soutien au prophète Mohamed" qui regroupe des imams et prêcheurs musulmans.

 

Le procès en appel de Mohamed Cheikh Oud M'Keitir sera repris le 7 novembre. La Cour suprême de Nouakchott a demandé que le blogueur soit rejugé par une nouvelle Cour d'appel.

En avril 2016, la Cour d’appel de Nouadhibou (Nord) avait confirmé la peine de mort pour Mohamed Cheikh Oud M'Keitir laquelle avait été prononcée par la Cour criminelle. Les avocats du blogueur avaient réagi estimant que la cour d'appel a ignoré le repentir de leur client, ce qui devait lui épargner la peine capitale.

Cette condamnation à mort fait suite à la publication par Oud M'Keitir d’un article d’opinion dans lequel il estime que sa communauté - « les Moualamine (les forgerons) » - est marginalisée. Le blogueur a aussi comparé la situation de sa communauté à celle des esclaves et des Juifs à l’époque du prophète Mohammed. Plusieurs manifestations avaient éclaté à travers la Mauritanie réclamant son exécution.

 

Mohamed Ould Mkheitir est le premier a être condamné à mort pour apostasie en République Islamique de Mauritanie . Quant à la peine capitale elle n’a plus été appliquée dans ce pays depuis 1987.




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires