Date: 23.01.2018  Heure: 23:35 GMT


Ajouté le : 11.01.2018 13:30

La Fonction publique rejette plusieurs diplômes non conformes aux normes d’adoption

ALAKHBAR (Nouakchott) – Dans sa lutte contre les faux diplômes, le Ministère mauritanien de la Fonction publique a rejeté 80 diplômes non conformes aux normes d’adoption.

 

110 diplômes faisant l’objet de réserve ont été examinés à ce jour, dont 30 seulement ont été authentifiés, a affirmé la ministère mauritanienne de la Fonction publique Coumba Ba qui s'exprimait devant les députés. Elle a souligné le rejet des autres titres ne satisfaisant pas aux conditions requises pour leur adoption.

 

Coumba Ba a rappelé que la stratégie anticipative de lutte contre les faux diplômes est menée par la commission nationale des concours et la commission d’authentification et d’équivalence des diplômes et trois sous-commissions techniques spécialisées.

 

« Ces sous-commissions prennent les mesures nécessaires pour authentifier les diplômes, notamment en s’appuyant sur nos ambassades extérieures, si les titres sont décernés par des écoles étrangères, en plus de contacts directs avec ces mêmes structures pour s’assurer que tel concerné, a obtenu tel diplôme en son sein », a expliqué la ministre.


Coumba Ba a ajouté: « Un travail similaire est également entrepris par la commission d’authentification et d’équivalence des diplômes, pour authentifier les diplômes délivrés par les structures pédagogiques nationales, en consultant leurs archives et en comparant les données existantes en leur sein et les titres objet de vérification ».




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires