Date: 17.08.2018  Heure: 02:09 GMT


Ajouté le : 03.03.2018 18:10

Burkina Faso : Nusrat al-Islam wal-Muslimin revendique l’attaque de Ouagadougou

ALAKHBAR (Nouakchott) - Nusrat al-Islam wal-Muslimin, la coalition djihadiste active dans le nord du Mal, a revendiqué les attaques qui ont secoué vendredi la capitale burkinabé, Ouagadougou. 

 

Dans un message envoyé à Alakhbar, la coalition djihadiste a affirmé avoir agi en réponse à la mort de plusieurs de ses leaders dont le chef Mohamed Hacen Al-ançari dans un raid de l’armée française.

 

Lire: Burkina Faso : attaque contre l’Etat major de l’Armée et l’Ambassade de France (Video)

 

16 personnes ont été tuées dont 8 assaillants et 80 autres blessées dans l’attaque qui a ciblé la zone où se situent l'Etat major de l'armée, la Primature, l'Ambassade de France et l'Institut Français.

 

La France avait annoncé il y a plus de deux semaines avoir mené un raid dans le nord-est du Mali conduisant à la mort ou la capture d’une vingtaine de djihadistes.

 

Quelque 4 000 soldats français sont stationnés dans le Sahel pour lutter contre les groupes islamistes armés qui opèrent notamment dans le nord du Mali.

 

Quelques 12 milles casques bleus des Nations Unies sont également déployés. La force conjointe du G5 Sahel devra y être opérationnelle d'ici à mi-2018. Il s’agit d'une armée de 5 000 hommes fournis par les pays membres du G5, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. 




chinguitel

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires