Date: 20.06.2018  Heure: 15:23 GMT


Ajouté le : 10.03.2018 23:01

Habsatou Bocoum, Pdt ONG : La femme mauritanienne, sous l’emprise des coutumes »

ALAKHBAR (Nouakchott) - « La femme mauritanienne vie trop sous l’emprise des coutumes », regrette Habsatou Bocoum (Voir photo). La présidente de l’ONG Monde Sans Guerre et sans violence a été interrogée par Alakhbar à l’occasion du 08 mars, la Journée internationale de la Femme.

 

« La société nous regarde comme des êtres faibles, se désole Habsatou. On ne nous laisse pas exprimer nos idées. Nous n’avons pas l’opportunité de démontrer nos capacités. Aux sein de la famille, on accord plus de confiance aux hommes. Difficile encore pour la femme mauritanienne de sortir seule la nuit, même pour aller au travail. Et souvent on ne nous laisse pas voyager sans tuteur. ».

 

Pour la présidente de Monde Sans Guerre et sans violence, les mentalités « doivent évoluées » à l’égard de la femme mauritanienne. « Aujourd’hui, nous sommes sorties de l’ignorance, nous n’avons plus de complexe et nous participons à des séminaires et des congrès internationaux et parfois en représentant notre pays ».

 

« Le souhait de la femme mauritanienne est de devancer l’homme, conclut Habsatou Bocoum. Mais pour le moment nous préférons être au même pied et bénéficier des mêmes privilèges accordés à l’homme. » 

 




chinguitel

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires