Date: 15.08.2018  Heure: 23:10 GMT


Ajouté le : 14.05.2018 11:41

Mauritanie: Marche de l’opposition pour une alternance pacique au pouvoir

 L’opposition mauritanienne a tenu trois marches simultanées, dimanche dans la capitale Nouakchott, pour exiger une « alternance démocratique au pouvoir ».

 

Le point de chute des marches, organisées par le Front National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), était la place du « Stade de la capitale »

 

Prenant la parole, Mohamed Ould Mouloud, président en exercice du FNDU a réclamé la dissolution de la nouvelle Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) comme condition d’une élection transparente. « Nous demandons la dissolution de cette CENI qui n’a ni légitimité ni crédibilité », a-t-il lancé. Le FNDU exige aussi l’observation des élections par l’Union Européenne et des Nations unies.

 

Pour le chef du FNDU, « les prochaines élections sont une opportunité de réaliser le changement. Le FNDU a décidé d’y participer et barrer la route au régime (...) Nous allons le (régime) vaincre au prochaines élections par une sensibilisation de notre peuple et par sa résistance à toute forme de fraude»

 

Ould Mouloud s’est interrogé par ailleurs sur les « motivations derrière » la récente réforme du parti au pouvoir (Union Pour la République – UPR) : « Le peuple mauritanien manifeste aujourd’hui contre cette mascarade de réforme du parti au pouvoir. C’est un parti qui agonise parce que son président a son mandat en expiration. Pourquoi doit-on le réformer ? Mais pourquoi ? Ils veulent tromper le peuple mauritanien. Mais le peuple mauritanien ne l’acceptera pas ». 

 




chinguitel

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires