Date: 13.11.2018  Heure: 06:27 GMT


Ajouté le : 10.07.2018 12:38

Mauritanie : 1/3 des candidats de Tawassoul aux municipalités, des descendants d’esclaves

ALAKHBAR (Nouakchott) – Le parti d’opposition mauritanien Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (Tawassoul), 2e force politique du pays, a établi une liste de 118 candidats aux élections municipales du 1er septembre prochain, dont 40 Harratines, soit 33% de la liste, a appris une source d'Alakhbar.

 

« Harratine » est le nom donné aux descendants d’esclaves en Mauritanie.

 

« Tawassoul travaille pour présenter une liste de plus 160 candidats aux élections municipales », a confié à Alakhbar une source au sein du parti.

 

La même source ajoute que « Tawassoul entend nouer plus d’alliances électorales que n’importe quel autre parti », rappelant l’alliance nouée à Nouakchott, la capitale, avec les 11 partis du FNDU, le principal rassemblement de l’opposition radicale.

 

Le parti est aussi l’allié du M.P.R (Opposition) dans la zone de la Vallée (Sud) où existe une forte présence d’électorat noir.

 

Le parti des islamistes modérés est aussi en négociation pour de nouvelles alliances électorales avec les partis d’opposition AJD/MR, RFD et le parti nouvellement reconnu, Front Républicain pour l’Unité et la Démocratie (FRUD).

 

Cent-cinq partis dont l’UPR (Pouvoir) et le Front Républicain pour l’Unité et la Démocratie (FRUD), nouvellement reconnu, sont en lice aux élections législatives, municipales et régionales, prévues en Mauritanie du 1er septembre prochain.




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires