Date: 06.12.2019  Heure: 13:36 GMT


Ajouté le : 27.07.2019 13:23

Mauritanie : Ghazwani saura –il trouver une Nebroukha pour refaire Son éducation, notre Education ?

Cette question doit répondre aux enseignants qui retiennent plus le nom de Nebroukha que de ceux d'Aziz pendant ses 10 ans de règne : Bahiya élevé au rang ministre d’Etat et le cortège qui suit Oumar ould Matah, Iselmou ould Khouna ; BA Ousmane, Iselmou ould Sidi Moctar, Mint Mouknass et l’actuelle Mint Bourdid.

 

Par Faly


Nous avons donc changé en moyenne de ministre de l’éducation tous les 14 mois.

 

Elevé même au rang d'hyper ministère. Pour rien !

 

N’ont-ils pas eu (ministres) assez de temps pour faire quelque chose ?

Cette Dame avait elle mis plus de temps à ce poste pour marquer tant les esprits ? Non !

 

Lire aussi Mauritanie : Un projet éducatif viable

 

Et l’Hyperinflation dont souffre l’éducation n'est pas résolue. A titre d'exemple nous avions environ 44000 candidats cette année et le taux de réussite au bac de cette année et aux 10 autres années de règne d'Aziz oscille d'a peu près autour de 9 %. Un de ses objectifs a été cas même atteint celui d avoir démoli l'image de pays de mille poètes, référez vous au taux de réussite de cette année au bac LM (lettres modernes).

 

Imaginez 1%

 

Qu'est ce qui   justifie une telle situation. Si nous prenons l'exemple du Congo, un pays instable qui souffre d’Ébola a obtenu cette année un taux de 72 % de réussite au baccalauréat. Rien ! Sinon l'enracinement de cette structure line depuis plus de 40 ans et tant qu’elle dure nous risquons de voir se propager encore et encore l’ignorance et   notre responsabilité est aussi engagée dans la crise de renouvellement générationnel.

 

Il est grand temps d’extirper ce comportement fixiste et d’amorcer une dynamique interactionniste pour tendre vers l’émergence c'est possible car ces hommes là et femmes pour la promouvoir existent dans ce pays de mille poètes.

 

Cela prendra combien de temps !

 

Sankara disait qu’il lui faut faire huit million de discours pour qu’il soit compris par le peuple burkinabé. Il a fallu trente ans à ce peuple pour   comprendre cet Homme. Au régime de la carotte et du bâton seuls les véreux tirent leur épingle du jeu. Pour combien de temps !

 

Cinq ans peut être notre nouveau Président a fait cette promesse.

 




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires