Date: 13.11.2019  Heure: 15:41 GMT


Ajouté le : 12.09.2019 11:45

Ce que je vois

L’homogénéisation cognitive se poursuivra-t-elle ?

Quelle compréhension entre d’un côté la prédominance cognitive et le rôle central du maître et l’appellation juste est la pédagogie de soutien et de l’autre l’élève au centre, une pédagogie qui prend en compte les différences entre les élèves d’une même classe d’où d’ailleurs ce nom de pédagogie différenciée.

 

Par FALY

 

Le système en appliquant cette différenciation la rend légitime et promeut expressément    ce qui aujourd’hui la segmentation de notre école publique. Masqué par le souci de réduire les hétérogénéités au nom de l’Idéale Homogénéisation cognitive. Alors même sous couvert de cette différenciation c’est la pédagogie de soutien qui s’impose et est mise en œuvre. 

 

N’est ce pas là une forme de maintenir les écarts   entre les populations, et de soutenir   que les responsabilités sont partagées ?

 

Pour la petite histoire cette différenciation était dominante dans les années 1980 /1990 pratiquée dans certains pays qui se sont rendus compte très tôt des limites de celle-ci, ils s’en ont débarrassé fort heureusement et ont remis en œuvre la pédagogie de soutien. On n’a pas à aller loin pour voir l’efficacité de cette pédagogie de soutien. Pour s’en apercevoir nos Doudés et Mahadras fonctionnent bien et marche à merveille.

 

On est tenté de supposer que la réforme de 1999 s’en est inspiré, en tout cas tous les ingrédients de cette différenciation sont là et le constat de l’échec de ce système est général   L’état aussi a reconnu cet échec. Une faute avouée est à moitié pardonnée comme on dit mais si la reforme est de taille.

 

Mais la discrimination issue de cette différenciation d’excellence, de pilote et la troisième catégorie, il faudrait lui trouver un nom ou appelée simplement « les classes pléthoriques » doit disparaitre avec la nouvelle réforme.

 

Travaillons aussi sur le défi d’une éducation de qualité pour tous et non pas seulement sur les indicateurs de performance si on sait que même les résultats pour ce défi sont peu satisfaisants

 




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires