Date: 02.04.2020  Heure: 21:48 GMT


Ajouté le : 18.03.2020 10:10

​Proposition adressée publiquement à Monsieur le Président de République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani

Monsieur Le Président de la République, 

Comme vous le savez et comme tout le monde le sait, en période de paix et à fortiori en période de guerre doublée de crise économique et financière, comme celle que nous vivons présentement, l’État que vous dirigez a le devoir de protéger notre pays et notre société. 

 

Je ne reviendrai pas sur l’état des comptes de la Nation ni sur la situation des finances publiques ni sur le niveau de notre insupportable et illégitime surendettement. Cela n’échappe  plus à personne. 

 

Nous savons, pour notre part, que c’est le Moment de la solidarité et des contributions. Chacun doit exceller en générosité. Chaque citoyen  doit offrir  ce qui est en son pouvoir pour que, tous ensemble, nous relevions les multiples défis cumulés! 

 

Aussi, me permettrais-je de vous faire une proposition dont les attendus et justifications n’ont guère besoin d’être explicités : la création d’un Fonds  National  de solidarité pour aider l’Etat à faire face aux exigences de cette situation exceptionnelle et pour pouvoir atténuer les effets néfastes de la guerre que nous somme appelés à mener . 

 

Qui peut contribuer?

 

La question s’impose dans une année où le spectre de la sécheresse, chez nous, hante humains et animaux. L’interrogation est légitime eu égard à la paupérisation généralisée, y compris des classes moyennes et même des grandes entreprises. 

 

Il y a lieu néanmoins, avant de faire appel aux Autres, en cet instant où la crise est traumatisante et universelle, d’identifier qui, localement, peut faire des efforts et des contributions financiers .

 

Je crois, en tant qu’observateur et analyste financier, que le secteur des télécommunications doit connaître une prospérité sans précédent, en termes de progression de chiffre d’affaires, d’augmentation de cash flow et de réalisation de bénéfices. 

 

De manière spontanée et en concertation avec l’Autorité de régulation, les sociétés Mattel, Mauritel et Chinguitel peuvent alimenter par de généreuses contributions ledit Fonds! 

 

La Morale, l’interdépendance des intérêts des agents économiques, l’équité et la solidarité  nationale leur exigent naturellement de virer dans ce fonds les profits exceptionnels générés par la crise. 

 

Des secteurs bénéficiaires de la crise auxquels s’appliqueraient ce principe et ces modalités pourraient m’échapper. Vos Conseillers et Ministres sont mieux placés pour les identifier. 

 

Monsieur le Président de la République, 

 

Je crois aussi que la suspension du régalement par notre surendettement et du règlement  des échéances de cette dette, en attendant son annulation et, au pire, son rééchelonnement,  est aujourd’hui, plus que justifiée et pertinente. Il suffira, le traumatisme « coronavirusiens »  généralisé dépassé, d’en faire la demande à nos bailleurs et à nos partenaires. 

 

En ce qui concerne la contribution de la communauté internationale , les pays les moins touchés par la crise et ceux qui en sont l’origine ou le point de départ devraient être les destinations privilégiées de notre diplomatie officielle et non officielle. 

 

Veuillez recevoir mes vœux de succès et de réussite.

Mohamed Ould Mohamed El Hacen 

Tiguent le 16 Mars 2020 


 




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires