Banner

Date: 20.09.2021  Heure: 23:34 GMT


Ajouté le : 18.07.2021 10:58

Mali : Les ravisseurs des deux Mauritaniens ont brûlé des véhicules et équipements de l’ATTM

ALAKHBAR (Nouakchott) -  Au Mali, les ravisseurs des deux Mauritaniens, Abdellah Ould Mohamed Mahmoud Cherif Khélil (44 ans) et Khélil Ould Taquiyoullah Rabani (49 ans), ont brûlé plusieurs véhicules et équipements de la Société mauritanienne d'Assainissement, de Travaux transport et de Maintenance (ATTM) et celle chinoise China National Overseas Engineering Corporation (COVEC).

 

Une grue, neuf camions, trois bulldozers, un tracteur et une semi-remorque citerne remplie de goudron ont été mis à feu par les assaillants qui ont emporté avec eux cinq pick-up, de l’argent et des téléphones portables.

 

Samedi, des hommes non identifiés, venus à bord de motos, ont attaqué un chantier de travaux publics exécuté par ATTM et COVEC dans la zone séparant les villes de Kala et de Nara.

 

Les familles des otages mauritaniens ont demandé à travers Alakhbar l’intervation de Nouakchott pour leur libération.

 

De leur côté, les autorités mauritaniennes « suivent de très près » l’affaires, a rapporté l’Agence Mauritanienne d’Informations (AMI).

 

L'attaque - qui n'a pas été revendiquée - est intervenu dans un contexte de "montée de la menace du groupe djihadiste Nusrat al-Islam wal-Muslimin (groupe de soutien à l’islam et aux musulman)" qui opère dans la région, ont indiqué à Alakhbar des sources locales.

 




Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires