Banner

Date: 18.01.2022  Heure: 22:42 GMT


Ajouté le : 02.12.2021 12:48

Les meilleures Associations de Gestion Locale Collective (AGLC) du Guidimakha récompensées

Dans le cadre des journées portes ouvertes  au Guidimakha, les  AGLC  qui ont fait montre de performances et de résultats dans la préservation  de l'environnement,  la résolution  de conflits entre éleveurs  et agriculteurs ou encore la lutte contre les feux de brousse  ont été récompensées.

Au total, les AGLC ont bénéficié de 30.000 MRU.

Le premier est revenu à  l'AGLC de Godiowol dans la commune de Baidiam, 15.000 MRU.  Il a  été remis au récipiendaire par le wali du Guidimakha, Teyib Ould Mohamed Mahmoud. 

Le deuxième prix, un montant de 10.000 MRU à été décerné à  la commune  à  la commune Bourgoul dans la commune  de Boully.  Il a été  remis aux bénéficiaires par ke Président du Conseil  Régional  du Guidimakha, Dr Issa COUYLIBALY. 

 



Le dernier prix est revenu à  la commune  de  karakoro Goudia, 5000 MRU, dans la  commune de Khabou.  Il a été remis aux bénéficiaires par la cheffe de mission à l'ambassade d'Allemagne à Nouakchott, Dr Antje GOLLNER SCHOLZ.

Hier, dans la journée, les experts étaient à l’honneur au deuxième jour des journées portes ouvertes sur les AGLC, organisées  à Sélibaby, par le Conseil Régional du Guidimakha en collaboration avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et la GIZ. Plusieurs communications étaient au menu Sélibaly. 


L’expert et consultant,  KANE Hadiya  était le premier intervenant. Il a axé   sa communication sur la «  Gestion décentralisée des ressources naturelles : approche GDRN, les produits Forestiers Non Ligneux, l’Economie verte et l’Environnement ».


L’expert a exhorté les maires, les participants et les élus à profiter du contexte favorable qu’offre la législation Mauritanienne, appuyée par l’accompagnement des PTF,  notamment le Code pastoral et  forestier pour  promouvoir le développement intégré de leur territoire.

 


Hermann Van Boemmel, Coordonnateur du Programme Cop-Management des ressources marines, côtières et terrestres (CorMCT) a rappelé les opportunités que constituent les PFNL dans la sécurité alimentaire, la création de richesses, d’emplois notamment pour les femmes. Il a toutefois insisté sur la labellisation de ces produits pour les rendre concurrentiels sur le marché. Une démarche marketing visant à valoriser les produits locaux et ainsi changer le regard souvent dépréciatif sur PFNL.


Le Coordonnateur National du programme de Micro-financement du Fonds Mondial,  mise en œuvre par le PNUD, Amadou BA a expliqué les enjeux de la stratégie nationale de son programme. Un programme visant à promouvoir des initiatives communautaires et renforcer les capacités de la société civile.


Le coordonnateur a Salué la création des AGLC, qui constituent un outil efficace  de la gouvernance environnementale par les communautés.

 
Des experts et représentants d’institutions et d’ONGs  nationales ou internationales ont souligné la pertinence des AGLC au Guidimakha, aujourd’hui gravement affecté par la désertification et les effets du changement climatique.


Les débats ont été riches et ouverts. Les participants ont eu l’opportunité d’intervenir et de soulever les problèmes qui entravent la bonne marche des AGLC.


Plusieurs recommandations ont été formulées à l’issus des débats : notamment le renforcement des capacités des maires,  la généralisation des AGLC, la maitrise des codes forestiers et pastoral etc.

 




chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires