Banner

Date: 15.07.2020  Heure: 19:12 GMT


Ajouté le : 12.02.2012 20:08

Mauritanie: La famille de Ould Bezeid réclame la vérité (+Vidéo)

ALAKHBAR (Nouakchott) – Chez Ehel Dadde, la famille de feu Mohamed Abderrahmane Ould Bezeid, c'est toujours la consternation qui règne. La famille conteste la version de l'immolation, selon les déclarations de l'oncle et de la tente du défunt, accordées à Alakhbar.

Bouba Mint Dadde, tente de Ould Bezeid, affirme que celui-ci "a catégoriquement a nié qu'il s’est immolé", lorsqu’elle s’est entretenue avec lui, le vendredi, son premier jour à l'hôpital.

Elle affirme à Alakhbar voir discuté avec lui vendredi avant qu'il ne rend son âme. "Est-ce vrai que tu t'es immolé ?" Je lui ai demandé. "C'est du mensonge, c'est du mensonge, c'est du mensonge !" a-t-il répliqué, selon sa tente.

Son corps était complètement calciné et couvert de pansement, à l'exception du visage et quelques rares parties. Mais Il pouvait bien parler. Il a catégoriquement nié la version de l'immolation. Il m'a demandé de lui donner de l'eau pour boire, précise Mint Dadde.

Selon sa famille, Mohamed Abderrahmane est revenu à la maison, après avoir prié la prière d'El Maghrib à la mosquée du quartier, pour demander à sa sœur ce qu'elle prépare comme repas. "du macaroni" a-t-elle dit ? Il lui donc demande de lui garder son repas et sort de chez lui à Dar Naïm.

Quelques instants après, selon la version de son oncle Mohamed Mahmoud Ould Dadde , sa sœur reçoit un appel téléphonique d'un numéro caché. L'interlocuteur lui demande si elle connait Mohamed Abderrahmane Ould Bezeid. "Naturellement, c'est mon frère" répond la jeune fille. "Passe-moi un homme SVP", demande l'interlocuteur qui n'est autre de la Police. Le frère du défunt (militaire), qui prend l'appareil, a été informé par la Police que Mohamed Abderrahmane "a fait un choc. Il est aux urgences à l'Hôpital national ". La Police a demandé s'il a "des liens avec des groupes armés comme AQMI" mais la famille a répondu en niant que le jeune n’a aucune appartenance politique.

Sur le lieu, la famille a été surprise par la mobilisation des journalistes qui parlaient d'une personne qui vient de s'immoler devant la Présidence.

L'oncle du défunt, Mohamed Mahmoud Ould Dadde, a affirmé par ailleurs "la rectitude" de son neveu (Ould Bezeid). Il a exclut que ses conditions économiques, ou la déception, le poussent à s'immoler. "Jusqu'à présent, aucune information ne nous a été donnée, d'une manière officielle, autour de sa mort" déplore son oncle.

Le commissaire de police de Tevragh Zeina nous a convoqués pour "des enquêtes de routine. Nous avons présenté notre version."

"Le corps de notre fils nous a été remis. Les médecins nous ont demandés de ne pas toucher aux passements. Maintenant, nous demandons que la lumière soit faite sur cette affaire. Nous demandons la vérité, rien que la vérité !" conclut l'oncle du défunt.




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires