Banner

Date: 19.10.2021  Heure: 15:12 GMT


Ajouté le : 17.01.2013 13:55

Algérie - Insolite: Frédéric Kanouté, l’idole du chef des ravisseurs d'occidentaux

Chef du commando des ravisseurs, Abu Al-Baraa, à Gao en avril 2012 (Photo: ALAKHBAR / Archives)

Chef du commando des ravisseurs, Abu Al-Baraa, à Gao en avril 2012 (Photo: ALAKHBAR / Archives)

ALAKHBAR (Nouakchott) - Insolite. Abou Al-Barra, chef du commando qui détient des otages occidentaux sur un site pétrolier en Algérie est un fan du football. Son idole préférée est l’international franco-malien, Frédéric Kanouté.

L'homme serait tué durant l'attaque des forces de sécurité algérienne pour libérer les otages en question.

Selon des sources de Alakhbar, Abou Al-Barra est l’un des combattants les mieux entrainé dans la Katibat El Moulathamoune (la phalange des enturbannés) que dirige Moctar Bel Moctar alias Khaled Abou Abass. Il constitue également un élément clé dans le dispositif du nouveau groupe islamiste «Les signataires par le sang » crée, le 5 décembre 2012, par le même Moctar Bel Moctar.

Né dans les années soixante-dix, cet algérien, petit de taille, a servi dans l’armée de son pays avant de rejoindre les islamistes du Groupe salafiste pour la prédication et le combat-GSPC, (devenu Al-Qaïda au Maghreb islamique-Aqmi).

L’homme est «sympa», décrivent ses compagnons jihadistes qui ajoutent toutefois que son comportement change de façon spectaculaire pendant les séances d’entrainement.

Abou Al-Barra est aujourd’hui l’un des plus fidèles dans l’entourage de Moctar Bel Moctar. Ce dernier l’a choisi pour diriger la première opération d’enlèvement d’otages par le nouveau groupe «Les signataires par le sang».

Il a été le moteur du rapprochement entre les populations locales de l’Azawad et les groupes islamistes depuis avril 2012. Il raconte avoir beaucoup travaillé pour rétablir la vraie image des moudjahidines. Pour lui, l’Etat malien s’est servi des médias pour ternir l’image des jihadistes. L’islamiste sait bien manier les langues arabe et française, et il a des notions en langue touareg.

Abou Al-Barra appelle à couronner le Printemps arabe par la chute des régimes de la sous-région, surtout en Algérie et en Mauritanie qu’il qualifie de pays marionnette de la France. Il n’hésite d’ailleurs pas à faire les éloges du peuple tunisien qui a enclenché ce printemps.




BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires