Date: 11.11.2019  Heure: 19:31 GMT

Lutte contre la corruption : une stratégie nationale

« Une pratique utilisant la puissance publique à des fins d’enrichissement privé », telle est la définition sommaire que donne la Banque mondiale à la corruption. Le phénomène est, cependant, beaucoup plus complexe. Une complexité que trahit l’opacité du fléau et l’impossibilité d’en mesurer, avec exactitude, l’étendue. Qu’il s’agisse de la petite corruption (celle visant à accélérer un processus administratif banal, en contrepartie d’une modique somme d’argent ou d’une petite faveur) ou de celle, plus dévastatrice, qui déstructure et pervertit à la base le processus du développement par la violation systématique des règles de droit et le non-respect des normes éthiques de travail, le phénomène existe assurément, sous toutes ses formes, dans notre pays. Pire, il y est ancré, depuis longtemps.

Détails »


Pourquoi O. Bouamatou doit être réhabiliter par l'Etat ?

Pourquoi Mohamed Ould Bouamatou ce mécène de l'Hôpital d'ophtalmologie de Nouakchott, fidèle fils du pays réfugié injustement au Maroc doit être réhabiliter par l'Etat pour retourner au pays ?

Détails »


Ce que je vois: L’homogénéisation cognitive se poursuivra-t-elle ?

Quelle compréhension entre d’un côté la prédominance cognitive et le rôle central du maître et l’appellation juste est la pédagogie de soutien et de l’autre l’élève au centre, une pédagogie qui prend en compte les différences entre les élèves d’une même classe d’où d’ailleurs ce nom de pédagogie différenciée.

Détails »


L'apostasie constitue un danger pour l'individu, la société et l'Etat. Des postulats en témoignent

Comme l'homme n'a créé ni son esprit ni son corps, cela le mène vers son Créateur Qui a créé le reste de l'humanité et le monde entier, y compris ce qu’il contient de bien et de mal.

Détails »


Article 2 CE QUE JE VOIS

La nouvelle configuration du Gouvernement éclate notre système éducation en 5 voire 6 morceaux ventilés dans différents ministères. Alors comment comprendre cette réforme logée à l’enseignement fondamental ? Concerne-t-elle seul l’enseignement fondamental ou seulement la porte-t-elle pour en assurer la bonne exécution à travers un patchwork inclusif ? Espérons-le. En tout état de cause le MEN n’est plus n’était –il pas mieux adapter comme fil conducteur et de liaison entre les différents cycles scolaires ?

Détails »


Mauritanie : Ghazwani saura –il trouver une Nebroukha pour refaire Son éducation, notre Education ?

Cette question doit répondre aux enseignants qui retiennent plus le nom de Nebroukha que de ceux d'Aziz pendant ses 10 ans de règne..

Détails »


Mauritanie : Les grands défis du Président Ghazouani

Le discours de candidature du Président élu a été un moment fort qui a créé beaucoup d’espoirs avec la promesse d’une rénovation ambitieuse et juste ; ne laissant personne au bord du chemin.

Détails »


MAURITANIE : NOUS VOULONS LA PAIX MAIS AU PRIX DU DROIT DU PEUPLE

L'opposition sociale, populaire et droit de l'hommiste mauritanienne, représentée par le courant abolitionniste et ses alliés (le parti Sawab et le mouvement Touche Pas à ma Nationalité) vient de réaliser une nouvelle performance dans les urnes, comme d’habitude sans effusion de sang, ni violence, lors de l’élection du Président de la république, le 22 juin 2019.

Détails »


L’exécution des décisions de la Justice rendues contre l’Etat : nécessité d’une décision urgente

La justice, à côté des pouvoirs législatif et exécutif, fait partie des trois piliers sur lesquels repose notre système républicain. Pour tout litige, les justiciables s’adressent aux différentes juridictions (tribunaux de première instance, cours d’appels, cour suprême, etc.) afin d’obtenir gain de cause.

Détails »


Mauritanie : Un projet éducatif viable

Nous ne pouvons pas comprendre les problèmes de l’éducation sans au préalable analyser le curriculum auquel nous sommes soumis. Il compile à la fois différents aspects politique fondamentalement car c’est la locomotive, les lois, le plan d’action, les programmes d’éducation mais aussi des aspects plus apparents comme le contenu des matières et des enseignants peu bien formés etc...

Détails »





O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires